La stratégie de l’OMA est le résultat d’un processus ascendant, dans lequel les membres décident de la mission de l’organisation et de la manière d’y parvenir. Actuellement, le plan stratégique 2018-2028 est le cadre de toute décision stratégique.
En 2019, au Luxembourg, l’Assemblée Générale a également adopté la Déclaration de la Route des agriculteurs, afin d’indiquer la voie à suivre pour faire entendre la voix des agriculteurs.

Le programme 2018-2028

Suite à l’adoption de l’Agenda 2030 pour le développement durable par les Nations Unies et l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, l’OMA s’est dotée du Cadre stratégique 2018-2028. Il a été adopté par l’Assemblée Générale de 2017 de l’OMA, à Helsinki, en Finlande, et établit l’orientation générale que l’Organisation prendra pour encourager le secteur agricole au niveau mondial.

L’Agenda 2018-2028 repose sur cinq piliers:

  • Améliorer le taux actuel de fidélisation des membres et développer l’adhésion de nouveaux membres, en termes d’organisations et de pays représentés (Représentation) ;
  • Renforcer et développer des réseaux efficaces pour favoriser le dialogue et l’échange d’expériences et de meilleures pratiques en vue d’une formulation de politiques inclusives, multilatérales et tournées vers l’avenir (mise en réseau et partenariats) ;
  • Renforcer les débats sur le processus de prise de décision ascendante menés par les membres (élaboration des politiques) ;
  • Renforcer la position des agriculteurs dans les débats internationaux pertinents en soutenant leurs valeurs et propositions (plaidoyer) ;
  • Permettre à tous les agriculteurs du monde d’avoir une voix à travers leurs organisations agricoles et ainsi renforcer leur influence à travers l’OMA (renforcement des capacités).
TÉLÉCHARGER LES PIÈCES JOINTES
Naviguer vers un avenir plus durable pour tous

La faim dans le monde, l’insécurité alimentaire et la malnutrition sont à la hausse, de même que les phénomènes climatiques extrêmes, et le secteur agricole du monde entier doit encore faire face à des problèmes tels que l’accès des agriculteurs aux ressources, l’égalité des sexes, l’autonomisation des jeunes et l’accès aux marchés, entre autres.

Les agriculteurs sont les premiers à être touchés par de tels défis et sont ceux qui s’efforcent chaque jour de les surmonter, tout en essayant d’être résilients et de produire plus et de manière durable avec moins.
Compte tenu du rôle central que les agriculteurs sont appelés à jouer dans la mise en œuvre de l’agenda mondial du développement durable, ils méritent d’être au centre du processus décisionnel sur l’agriculture aux niveaux local, national et international.
En mai 2019, à Luxembourg, l’Assemblée Générale d’Organisation Mondiale des Agriculteurs (OMA) a approuvé la Déclaration de la Route des agriculteurs, une déclaration qui vise à promouvoir une véritable  » approche axée sur les agriculteurs  » pour relever les défis mondiaux auxquels l’humanité est confrontée, soulignant la voie que les agriculteurs de la planète sont déjà engagés à suivre et à construire pour assurer un avenir plus durable à l’humanité entière.

La « Déclaration de la Route des agriculteurs » réaffirme le principe d’un programme d’action sur les changements climatiques axé sur les agriculteurs, adopté par l’Assemblée Générale de l’OMA 2018, à Moscou, en Russie, pour renforcer la position des agriculteurs dans le dialogue politique mondial sur l’agriculture, à partir des négociations climatiques.

TÉLÉCHARGER LES PIÈCES JOINTES